dimanche 19 janvier

"Déclarer la grève des utérus" - par Beatriz Preciado - 17/01/14

Enfermés dans la fiction individualiste néolibérale, nous vivons avec la croyance naïve que notre corps nous appartient, qu’il est notre propriété la plus intime, alors que la gestion de la plupart de nos organes est assurée par diverses instances gouvernementales ou économiques. Parmi tous les organes du corps, l’utérus est sans doute celui qui, historiquement, a fait l’objet de l’expropriation politique et économique la plus acharnée. Cavité potentiellement gestatrice, l’utérus n’est pas un organe privé, mais un espace public que... [Lire la suite]
Posté par littlevampire à 12:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]