samedi 04 juillet

« tu me fais violence ! » La rhétorique néolibérale de la blessure, du danger et du traumatisme

La rhétorique de la blessure et du traumatisme pour parler de toute violence dans les milieux queer produit non seulement un devenir victimaire généralisé mais une atomisation des communautés et des luttes. L’appel à la constitution d’espaces protégés et rassurants fonctionne de concert avec une gentrification qui masque toutes les problématiques de classe et de race locales et globales. On peut en rire ou chercher à comprendre comment la vigilance linguistique, d’un enjeu légitime et essentiel, finit par se retourner en police... [Lire la suite]
Posté par littlevampire à 00:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]