samedi 15 mars

Onfray en pleine confusion de genre - Beatriz Preciado

Dans sa dernière chronique, Michel Onfray (1) dit avoir découvert «avec stupéfaction les racines très concrètes de la fumeuse théorie du genre popularisée dans les années 90 aux Etats-Unis par la philosophe Judith Butler». Pour expliquer son effarement, il nous raconte l’histoire de David/Brenda Reimer. Etant bébé, David subit une opération du phimosis au cours de laquelle son pénis est accidentellement cautérisé. Le docteur John Money propose en 1966 une ré-assignation sexuelle de David vers la... [Lire la suite]
Posté par littlevampire à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 07 mars

Testo Junkie : le spectre de Dustan

« Génie Pharmacopornographique »[1] Lorsque Testo Junkie  de Beatriz Preciado est abordé, discuté, présenté, c’est la plupart du temps pour s’attarder sur ce que Preciado nomme son « processus d’intoxication volontaire » à la testostérone ou pour entamer une réflexion plus globale sur les drogues et les technologies de genre/de sexualité. Au départ de cet ouvrage, cependant, la mort de l’écrivain queer séropositif Guillaume Dustan, ami proche de Preciado. En gardant cela en tête, il est relativement étonnant... [Lire la suite]
Posté par littlevampire à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 02 mars

Premiers pas sur un corde raide

Depuis quelques mois, les dénonciations d’agressions sexuelles se succèdent à l’intérieur du milieu militant montréalais. D’abord, il y a eu l’envie d’affronter la culture du silence et les positions de principes inappliquées qui traversent ce dit milieu. Il y a eu l’envie de confronter l’habitude de préserver un front uni des conflits internes, d’attaquer la loi paternelle ou patriarcale qui veut toujours escamoter les violences sous le tapis de la bonne entente à la table familiale, qui cherche à minimiser les actes destructeurs... [Lire la suite]
Posté par littlevampire à 13:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 26 février

Pour l’égalité des droits entre tous et toutes ! Non à l’homophobie, la lesbophobie et la transphobie ! Femmes En Lutte 93 a réalisé un 4 pages sur la question de l'homosexualité dans les quartiers et chez les prolétaires, français ou issus de l'immigration coloniale ou non, avec ou sans papiers, avec ou sans emplois. Ce débat a eu lieu en plusieurs temps, à la demande des copines lesbiennes du groupe, suite aux polémiques vives en 2013 sur la mariage pour tous. Ce texte sous forme de 4 pages en est la synthèse. Et il... [Lire la suite]
Posté par littlevampire à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 17 février

Nous sommes partout

L’homosexualité est un sniper silencieux qui colle une balle dans le cœur des enfants des cours de récréation, il vise sans chercher à savoir s’ils sont gosses de bobos, d’agnostiques ou de catholiques intégristes. Sa main ne tremble pas, ni dans les collèges du VIe arrondissement, ni dans les zones d’éducation prioritaires. Il tire avec la même précision dans les rues de Chicago, les villages d’Italie ou les banlieues de Johannesburg. L’homosexualité est un sniper aveugle comme l’amour, éclatant comme un rire et aussi tendre... [Lire la suite]
Posté par littlevampire à 14:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 10 février

J'en ai ras le bol qu'on doive s'excuser à cause de la «théorie du genre» !!!

Les Béatrice Bourges et consorts sont plus idéologues que ceux qui étudient le genre. D'habitude, je suis partisane de l’idée selon laquelle pour se faire comprendre, il faut expliquer calmement et ne pas monter les gens les uns contre les autres. Mais là, basta. Aujourd’hui, ça me saoûle. Ça me saoûle de devoir prendre des gants avec des abrutis pour ne pas les choquer dès qu’on émet une idée sortie d’ailleurs que du Moyen-Age. (Je m’excuse auprès du Moyen-Age, je sais que tu ne mérites pas l’image qu’on a de toi.) Là, j’en ai ras... [Lire la suite]
Posté par littlevampire à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 03 février

Réponse au Figaro et au Point sur la supposée première "expérimentation" de la "théorie du genre".

Nous savons ce que sont le Figaro et le Point dans le paysage médiatique français, et à quel(s) public(s) ils s’adressent. Il n’est pas donc étonnant qu’en toute mauvaise foi, ils reprennent, sans critique aucune, l’expression "théorie du genre", forgée à l’origine par ceux qui déclarent s’y "opposer" ; ils ne sont pas les seuls par ailleurs. Chacun de ces journaux a publié un article sur un enfant, Bruce, dont la circoncision a été ratée en 1966. A l’issu de l’opération, il n’avait plus un pénis "normal". Le jumeau de l’enfant,... [Lire la suite]
Posté par littlevampire à 17:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 02 février

A bas le binarisme : le sexe est flou et le genre est construit. -Partie 2/2

Entretien avec Thierry Hoquet (2) Cyborg et PMA   Thierry Hoquet © Emmanuelle Marchadour   Où il est question de Donna Haraway et de cyborg, d'homoparentalité, de PMA et de contraception, de Beatriz Preciado et de l'ère pharmacopornographique, d'Elsa Dorlin et d'une subversion de l'hétérosexualité capitaliste produite par les laboratoires pharmaceutiques... Deuxième partie de l'entretien d’Henri Cometti avec Thierry Hoquet à propos de Cyborg Philosophie : Penser contre les dualismes  (Le Seuil, 2011). Une... [Lire la suite]
Posté par littlevampire à 20:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 02 février

A bas le binarisme : le sexe est flou et le genre est construit ! - Partie 1/2

Entretien avec le philosophe Thierry Hoquet, spécialiste de Darwin et de Donna Haraway (1) Entretien d’Henri Cometti avec Thierry HOQUET à propos de Cyborg Philosophie : Penser contre les dualismes [1]. Une version antérieure, très peu différente de celle-ci, a été publiée en 2013 dans les Cahiers philosophiques. Nous remercions Les Cahiers philosophiques pour nous avoir autorisées à cette remise en ligne de cet entretien, qui participe à la diffusion des connaissances développées dans le cadre des études de genre,... [Lire la suite]
Posté par littlevampire à 20:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 19 janvier

"Déclarer la grève des utérus" - par Beatriz Preciado - 17/01/14

Enfermés dans la fiction individualiste néolibérale, nous vivons avec la croyance naïve que notre corps nous appartient, qu’il est notre propriété la plus intime, alors que la gestion de la plupart de nos organes est assurée par diverses instances gouvernementales ou économiques. Parmi tous les organes du corps, l’utérus est sans doute celui qui, historiquement, a fait l’objet de l’expropriation politique et économique la plus acharnée. Cavité potentiellement gestatrice, l’utérus n’est pas un organe privé, mais un espace public que... [Lire la suite]
Posté par littlevampire à 12:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]