Colloque organisé par Catherine Brun et Todd Shepard, en partenariat avec la Sorbonne nouvelle – Paris 3 (UMR 7172 THALIM « Théorie et Histoire des arts et des littératures de la modernité XIXe-XXIe siècles ») et Johns Hopkins University (Program for the Study of Women, Gender, and Sexuality).

Ce colloque, international et pluridisciplinaire, voudrait interroger, au-delà de la sexualisation attachée à tout épisode belliqueux, l’omniprésence du sexe dans les discours et les figurations de la guerre d’Algérie.
C’est aux confins des disciplines, entre anthropologie, psychanalyse, littérature, arts de l’image, histoire, qu’on tentera de penser la vectorisation sexuelle de ce conflit, de ses figurations et de ses mémoires – de ses hantises. Quelles représentations du sexe ? de la violence sexuelle ? Quelles constructions identitaires ? génériques ? Quelles genèses et quelles postérités de cette sexualisation massive ? Dans les mémoires, dans l’imaginaire, dans l’organisation socio-politique de la nation ? Quelles singularités et quelles comparaisons ?

Prog_guerre_Algerie_oct2014